Veuillez patienter pendant le chargement...

Le VALTOM, Syndicat pour la valorisation et le traitement des déchets ménagers et assimilés Facebook LOCAL POUBELLE

Actualités

Une gestion des déchets ménagers performante et créatrice de ressources énergétiques

Publié le 14/10/2019

Le comité syndical du VALTOM s’est tenu jeudi 10 octobre 2019. Présentation des performances du pôle de valorisation Vernéa et plus largement de la gestion globale des déchets ménagers sur le territoire ainsi que les avancées du projet de centrales photovoltaïques étaient au programme de cette session.

 Le directeur du pôle de valorisation Vernéa a dressé un bilan positif pour l’activité 2018.

219 000 tonnes de déchets non dangereux ont été traitées sur le pôle, dont 99% ont été produits sur le territoire du VALTOM. Ainsi, 81% des déchets traités ont été valorisés (+ 2% par rapport à 2017) et la quantité d’énergie produite a augmenté de 6% par rapport à 2017. Enfin, 2 contrôles inopinés par les services de l’Etat et le VALTOM ont permis de confirmer des niveaux d’émissions bien en dessous des exigences réglementaires.

Il a également été rappelé l’importance des projets actuellement à l’étude :

  • raccordement de l’unité de valorisation énergétique aux réseaux de chaleur de Clermont Auvergne Métropole ayant pour objectif la valorisation de la chaleur produite par l’installation,
  • l’injection dans le réseau du biogaz produit sur le site pour optimiser sa valorisation couplé avec le projet de station GNv de Clermont Auvergne Métropole.

Le Président du VALTOM a ensuite fait état du bilan 2018 de la gestion des déchets ménagers. Même si la production de déchets stagne sur le territoire, ce bilan se veut positif aves des niveaux de performances au-delà de la moyenne nationale :

  • 87% de taux de valorisation pour une moyenne française de 75%,
  • 536 kg/hab/an de déchets ménagers et assimilés produits pour une moyenne française s’élevant à 573 kg,
  • une réduction de 66% du stockage en 2018 par rapport à 2010, réduction qui est bien au-delà de l’objectif fixé par la loi de transition énergétique de – 50% entre 2010 et 2025.

Enfin, le Président du VALTOM a rappelé que les 4 sites de stockage de déchets non dangereux situés à Ambert, Clermont-Ferrand, Culhat et Miremont ont été retenus par la commission de régulation de l’énergie pour installer des centrales photovoltaïques sur une superficie totale de 15 ha et une couverture des consommations électriques hors chauffage de 8 500  habitants pour un montant d’investissement de 15 millions d’euros.

Le VALTOM va désormais créer avec la société Sergies, retenue pour la mise en œuvre et l’exploitation de ces projets, la société VALTOM Energie solaire qui supervisera l’exploitation, commercialisera l’énergie produite et veillera au bon fonctionnement des centrales.

Une campagne d’information sera lancée fin 2019 – début 2020 pour que ces projets bénéficient de financements participatifs. Les usagers du territoire pourront ainsi investir directement dans des projets locaux auxquels ils croient et qu’ils souhaitent soutenir afin d’agir localement contre le réchauffement climatique.