Veuillez patienter pendant le chargement...

Le VALTOM, Syndicat pour la valorisation et le traitement des déchets ménagers et assimilés Facebook LOCAL POUBELLE

Actualités

PROJET DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES SUR L’INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS MÉNAGERS DE CULHAT

Publié le 07/12/2018

Le projet de panneaux photovoltaïques sur l’installation de stockage de déchets ménagers de Culhat se poursuit. Cette démarche est conduite par le VALTOM et la société Sergies, avec le soutien du SBA, de la commune de Culhat et de la communauté de communes entre Dore et Allier.

Après une présentation du projet en réunion publique d’information en janvier 2018, la demande de permis de construire de la centrale solaire a été déposée en avril auprès de la mairie de Culhat.

Dans le cadre de l’instruction de ce permis de construire, une enquête publique a été conduite du 22 octobre au 20 novembre 2018. Dès fin novembre, le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable sur le projet.

Le VALTOM est désormais en attente de validation du permis de construire par la Préfecture pour le début de l’année 2019. En cas de réponse favorable, le dossier pourra être présenté à l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) en juin 2019 pour une réponse au cours du 2ème semestre 2019. Si ce projet était finalement retenu par la CRE, la centrale solaire pourrait entrer en service au cours du 2ème semestre  2020.

Pour rappel, la centrale solaire sur le site de stockage de Culhat représenterait une superficie de 3,8 ha et permettrait la production annuelle d’électricité d’origine renouvelable d’environ 4 270 MWh. Cette production correspond à la consommation électrique annuelle moyenne de 2 150 habitants, évitant ainsi l’émission de 1 280 tonnes de CO2 par an pour un investissement d’environ 4 millions d’euros sur une durée de 30 ans.

Ce projet est inclus dans une démarche plus globale du VALTOM en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique : photovoltaïque, réseau de chaleur, réinjection biogaz méthanisation et stockage dans le réseau GrDF, création station GNV et serres maraichères. Le projet photovoltaïque comprend également les installations de stockage d’Ambert, de Clermont-Ferrand et de Miremont. Il répond aux enjeux de la loi de transition énergétique tout en permettant de maîtriser les coûts de valorisation et de traitement des déchets ménagers. De plus, un financement participatif sera également ouvert aux habitants du Puy-de-Dôme, afin d’intégrer le projet au territoire et associer le citoyen aux projets des collectivités.