Veuillez patienter pendant le chargement...

Le VALTOM, Syndicat pour la valorisation et le traitement des déchets ménagers et assimilés Facebook LOCAL POUBELLE

Actualités

Le comité syndical du VALTOM
vote le budget de la collectivité

Publié le 08/02/2018

Produire moins, valoriser plus, maîtriser les coûts dans une logique d’optimisation et de coopération territoriales sont les objectifs définis par le VALTOM à l’horizon 2025.

C’est dans ce cadre que le budget primitif de la collectivité, traduisant les échanges qui se sont tenus lors du débat d’orientations budgétaires du 14 décembre 2018, a été adopté à l’unanimité.

Le budget voté d’un montant de près de 82 790 000 € est équilibré. Il présente les caractéristiques suivantes :

  • l’impact budgétaire positif de l’adhésion de la communauté de communes Thiers Dore et Montagne qui, par les tonnages apportés, contribue à une plus grande mutualisation,
  • une diminution de la contribution à l’habitant de 5,88€ et s’élevant à 30,48€ HT / hab pour 2018, soit une baisse de plus de 16% par rapport à 2017,
  • une facturation à la tonne des ordures ménagères résiduelles, des encombrants et des refus de tri à 99,50€ HT / tonne, soit une hausse de 1,7% par rapport à 2017,

Le budget 2018 est sincère, maîtrisé et optimisé. Il est le résultat d’une gestion exemplaire et des efforts de mutualisation et de solidarité conduits par l’ensemble des collectivités adhérentes au VALTOM.

Ce comité syndical fut également l’occasion de dresser le bilan des actions de compostage pratiquées sur l’ensemble du territoire. Grâce aux solutions complémentaires mises en œuvre, près de 6 400 tonnes de déchets organiques ont été détournées de la poubelle en 2017. Pionniers dans la gestion des déchets organiques, le VALTOM et ses collectivités adhérentes conduisent actuellement une réflexion pour organiser ces différentes actions à l’échelle départementale en vue d’atteindre les objectifs nationaux, à savoir la mise en place de solutions de tri à la source des déchets organiques d’ici 2025.

Enfin, les élus ont voté le projet d’une étude de faisabilité pour la création d’une laverie de contenants de verre afin d’analyser la pertinence de l’introduction d’une consigne pour ces contenants avec notamment l’appui des brasseurs locaux qui ont exprimé leur intérêt pour cette pratique. Le réemploi du verre permet d’économiser 75% de la consommation d’énergie primaire par rapport au recyclage et réduit le volume de déchets à traiter.