Veuillez patienter pendant le chargement...

Le VALTOM, Syndicat pour la valorisation et le traitement des déchets ménagers et assimilés Facebook LOCAL POUBELLE

Actualités

Du nouveau dans le tri et la gestion des déchets ménagers

Publié le 21/06/2019

Le comité syndical du VALTOM s’est tenu jeudi 20 juin 2019 sur le pôle de valorisation Vernéa. Simplification et harmonisation des consignes de tri des déchets ménagers à partir du 1er janvier 2021, un schéma territorial de gestion des déchets organiques pour trier et valoriser ces déchets avant le 1er janvier 2024 ; le paysage de la gestion des déchets ménagers connait une véritable révolution !

 Lors d’un précédent comité syndical du VALTOM, les  collectivités en charge de la collecte des déchets ménagers se sont prononcées en faveur de la mise en place de l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastiques. Cette décision intervient un an avant l’obligation fixée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Véritable simplification et harmonisation du geste du tri, réclamée par les usagers, cette extension des consignes permettra de réduire le poids de la poubelle grise au profit de la poubelle jaune. Les performances seront ainsi améliorées et les coûts maîtrisés grâce à un nouveau marché de tri voté à l’unanimité par les élus lors de ce comité syndical pour un montant de plus de 59 M € sur 8 ans.

L’assemblée s’est également prononcée en faveur d’un schéma territorial de gestion des déchets organiques (STGDO) qui permettra de proposer une solution de tri à la source des déchets organiques d’ici le 1er janvier 2024. Ce schéma vise à extraire ces déchets de la poubelle grise, soit par la réduction à la source soit par la valorisation locale par compostage ou méthanisation.

Les usagers disposent aujourd’hui de bacs pour les déchets recyclables et pour les déchets résiduels. Ils disposeront demain d’une solution pour leurs déchets organiques.

Pour le Président du VALTOM, « il s’agit ici d’une véritable révolution équivalente à la mise en place du tri des emballages il y a une trentaine d’années. Ces plans d’actions décidés par les élus locaux sont nécessaires pour réussir la mise en œuvre de politiques publiques locales ambitieuses telle que la nôtre malgré les décisions de l’Etat déconnectées de la réalité avec l’exemple récent de cette fausse consigne pour les bouteilles plastiques ou de cette hausse punitive de la taxe déchets. Le VALTOM et ses collectivités adhérentes agissent ainsi concrètement dans leur zone d’influence contre le réchauffement climatique ».