Veuillez patienter pendant le chargement...

Le VALTOM, Syndicat pour la valorisation et le traitement des déchets ménagers et assimilés Facebook LOCAL POUBELLE

Actualités

Commission de Suivi du pôle de valorisation de déchets ménagers Vernéa

Publié le 05/04/2018

La huitième Commission de Suivi du pôle de valorisation de déchets ménagers Vernéa, installation classée pour la protection de l’environnement, s’est réunie le 4 avril 2018 sous la présidence de Béatrice STEFFAN, Secrétaire Générale de la Préfecture du Puy-de-Dôme.

Cette instance d’information et de concertation rassemble les services de l’Etat, les collectivités locales, dont le VALTOM, les associations de consommateurs et de protection de l’environnement, l’exploitant Vernéa et les représentants de ses salariés. Elle se réunit pour réaliser un point global sur l’activité du site et son bilan environnemental, évoquer les points forts de l’activité du site et partager ses projets.

L’exploitant Vernéa y a présenté le bilan de l’année 2017. Le pôle a assuré de bonnes performances tant sur le plan énergétique qu’environnemental.

Ont ainsi été produits en 2017 : de l’électricité pour plus de 60 000 habitants, 6 500 tonnes de compost valorisés localement en amendement organique, 28 700 tonnes de graves de mâchefers recyclées en sous-couche routière et 4 200 tonnes de métaux ferreux et non ferreux à partir des 217 330 tonnes de déchets issus du territoire du VALTOM, dont plus de 143 500 tonnes valorisées énergétiquement.

Pour s’assurer de l’absence d’impact, le site a fait l’objet d’un contrôle inopiné de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) en complément des contrôles habituels réalisés par ATMO Auvergne-Rhône-Alpes, les laboratoires Biotox et Safege. Le VALTOM a diligenté également un contrôle inopiné sur l’ensemble des unités du pôle. Les résultats de ces contrôles restent comparables à ceux des années précédentes et ne relèvent aucune évolution autour du site. Ils sont consultables sur le site internet www.vernea.fr.

Dans le cadre de la solidarité interdépartementale entre la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme, Vernéa a été sollicité pour traiter une partie des déchets qui étaient auparavant traités sur le site d’Altriom (10 000 tonnes par an), avant son incendie en décembre 2017. Vernéa étant aujourd’hui autorisé à traiter 150 000 tonnes par an sur son Unité de Valorisation Energétique (UVE) et étant régulièrement à son nominal depuis sa mise en service, un porter à connaissance a été présenté lors de cette Commission de Suivi. Son objet est la valorisation énergétique de 160 000 tonnes par an de déchets sur l’UVE jusqu’à la reprise d’activité d’Altriom et au maximum 18 mois. Les membres de la Commission de Suivi ont échangé sur ce sujet qui va prochainement être présenté au Conseil Départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST).